Le point sur

Les troubles de la pigmentation : taches brunes, masque de grossesse…

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_focuson_default.jpg

Les UV et le vieillissement cutané sont à l’origine de problèmes pigmentaires chez de nombreuses femmes. Comment se manifestent-ils et de quelle manière les traiter efficacement ? Le point sur le sujet.

Les symptômes

Les différents types de troubles de la pigmentation

Dès 30 ans, de nombreuses femmes voient apparaître sur leur peau des irrégularités pigmentaires. Il peut s’agir de problèmes différents :

  • de lentigos, aussi appelés taches de vieillesse s’ils sont principalement dus au vieillissement intrinsèque de la peau, ou lentigos solaires s’ils résultent d’expositions solaires importantes et régulières
  • d’un melasma, généralement du aux dérèglements hormonaux. Il peut survenir lors de la prise de certains médicaments, ou peut être provoqué par une exposition solaire sans protection durant la grossesse. On parle alors de masque de grossesse.
  • de taches de rousseur, aussi appelées éphélides
  • de pigmentation post-inflammatoire, suite à un bouton d’acné par exemple. La tache est alors due à un excès de mélanine engendré par l’inflammation.
Totalement inoffensives, ces taches peuvent néanmoins paraître disgracieuses.

Les origines

Quand la production de mélanine se dérègle…

Le soleil, le vieillissement cutané et l’hérédité sont parmi les principaux facteurs qui influent sur la pigmentation de la peau.
En effet, dès l’âge de 30 ans, ils peuvent engendrer un dérèglement du mécanisme de production et de répartition de mélanine, le pigment à l’origine de la couleur de la peau. Cette dernière se répartit alors dans la peau de façon irrégulière, et s’accumule à la surface de l’épiderme.
Résultat : la pigmentation de la peau devient inégale, des taches se forment en surface.

Les traitements

Lutter contre l’hyperpigmentation

Pour prévenir l’apparition de taches et retrouver un teint radiant et homogène, il est important d’adopter les bons gestes au quotidien :

  • appliquer chaque matin sur le visage et le cou un soin anti-taches. La formation des hyperpigmentations est un processus continu qui nécessite une prise en charge au quotidien.
  • protéger sa peau des rayons du soleil à l’aide d’une protection solaire UVA et UVB, avec un indice élevé en cas de forte exposition. Le soleil est le principal facteur à l’origine de l’apparition et l’aggravation des taches. S’en protéger constitue donc la base de tout traitement.
Le dermatologue propose également différentes techniques pour corriger les taches (lasers, peelings, cryothérapie…). Lui seul peut faire un diagnostic précis et vous proposer un traitement adapté au type de taches qui vous concerne.

  • Facebook

Recommandé pour vous

Voir tous les articles