Le point sur

Les rides : conséquences du vieillissement cutané, traitées grâce à des actifs spécifiques

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_focuson_default.jpg

Source de tracas pour les femmes, la ride est une des manifestations du vieillissement. Comprendre ses différents processus d’apparition permet de cibler au mieux les soins anti-âge et anti-rides les mieux adaptés.

Les symptômes

La ride : manifestation biologique du vieillissement cutané

1.6 Le point sur #1_illu 1

En vieillissant, la peau change, perd de son hydratation naturelle et sa substance fondamentale s’appauvrit. Faute d’hydratation et de nutriments, la production de collagène diminue. Ce « matelas » de soutien de la peau s’affaiblit, perd en tonicité et en fermeté. La cohésion entre le derme et l’épiderme devient alors moins forte. A la surface, des dépressions se forment : ce sont les rides.

Les rides sont l’un des premiers signes apparents du vieillissement cutané, principalement au niveau du visage.

On observe deux catégories :

  • les rides d’expressions situées sur le front, entre les sourcils, au niveau des sillons naso-géniens et des commissures des lèvres,

  • les plis d’affaiblissement liés au relâchement cutané, à la perte de tonicité et de fermeté de la peau. Ils sont responsables de l’altération de l’ovale du visage, des poches sous les yeux, des bajoues et du double menton.

Les origines

Les mécanismes à l’origine d’une ride

Il existe trois mécanismes à l’origine d’une ride :

  • l’action des muscles : à chaque instant, la peau est sollicitée par les mouvements des muscles sous-jacents. Ces micro-contractures favorisent la formation de lignes entre lesquelles la peau se tend, s’étire pour finalement se plisser.

  • la modification des constituants du derme : vieillissement intrinsèque et photo-induit favorisent l’aplatissement de la jonction entre le derme et l’épiderme.

  • la modification du relief de la peau : avec l’âge, les lignes qui mettent en tension la peau se distendent et se creusent lentement. Ce phénomène s’accélère après 60 ans.

Les traitements

Des actifs spécifiques au traitement des rides

Si une ride ne se résorbe jamais totalement, la réponse cosmétique permet cependant d’enrayer certains mécanismes et d’en prévenir d’autres. Les principaux actifs utilisés dans les soins anti-âge et anti-rides sont les anti-oxydants, les pro-collagéniques (vitamine C…), des hydratants fixateurs d’eau (acide hyaluronique…), et des agents dépigmentants.

  • Facebook

Recommandé pour vous

Voir tous les articles