Ils racontent

« J'ai définitivement adopté un vernis spécifique »

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_testimonies_default.jpg

Parfois certaines lubies beauté virent à la catastrophe. Nadia rêvait d’ongles parfaits en toutes circonstances. Une grosse erreur : on ne l’y reprendra plus. En attendant, il lui a fallu donner une nouvelle vie à ses ongles devenus mous et adopter de nouvelles habitudes.

Le contexte

Nadia, quelle importance accordez-vous à la beauté de vos ongles ?

Je suis responsable d’une boutique assez chic à Paris et je me dois d’être impeccable. La manucure est indispensable mais prend un temps fou. Du coup, en 2007, je me suis offerte une pose de gel pour une french parfaite en toutes circonstances, durant trois semaines minimum. J’ai été ravie du résultat, évidemment, mes ongles étaient nickels du matin au soir. Mais c’est au moment de retirer la résine que le rêve a tourné au cauchemar.

Les symptômes

Que s’est-il passé ?

Mes ongles étaient tout simplement devenus mous. On m’a conseillé de les couper totalement pour qu’ils reprennent leur force. Malgré cette astuce, rien n’y faisait. Je suis passée par toutes les phases : ongles striés, cassants, dédoublés… Porter du vernis de couleur m’était devenu impossible, il tenait à peine 24 heures, s’écaillait et révélait les irrégularités de mes ongles.

La solution

Vous n’avez pas trouvé de solution ?

Si ! En lisant un magazine, j’ai découvert des vernis destinés aux ongles fragilisés. J’ai évidemment essayé, et j’ai enfin pu redécouvrir le plaisir de la couleur. Mon vernis tenait et j’ai constaté que l’éventail des teintes ne se limitait pas à des vernis transparents ou pastels. Et à ma plus grande joie, j’ai remarqué une amélioration de l’aspect général de mes ongles au fil des utilisations !

  • Facebook

Recommandé pour vous

Voir tous les articles