3 Questions à un expert

En matière d’ongles fragiles, je recherche avant tout des facteurs extérieurs pouvant altérer la kératine

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_3questions_default.jpg

La fragilité des ongles est très fréquente, particulièrement chez les femmes. Non seulement, l’aspect des ongles est inesthétique, mais la gêne est fréquente dans la vie quotidienne. Il existe des solutions pour la combattre. Le point avec un dermatologue.

Comment se présentent vos patients aux ongles fragiles ?

Les patientes se plaignent d’une gêne pour saisir des objets fins.

Souvent, leurs ongles s’accrochent aux fils des vêtements. L’aspect des ongles est variable : ils peuvent soit être dédoublés dans le sens transversal, soit fissurés longitudinalement, voire présenter une exagération de la striure naturelle. Les ongles sont souvent mous. On a l’impression de voir à travers.

Quelle est l’origine de la fragilité unguéale ?

La kératine de l’ongle est fabriquée au niveau de la matrice de l’ongle.

La solidité de l’ongle dépend d’abord de la qualité de la fabrication de cette kératine. Si l’hydratation de la tablette unguéale diminue, cela rend l’ongle moins flexible et plus cassant. Je recherche avant tout des facteurs extérieurs pouvant altérer la kératine, tels que travaux fréquents dans l’eau, un contact avec des substances chimiques, des traumatismes répétés des ongles.

Quelles solutions préconisez-vous ?

Je conseille d’agir sur ces facteurs de fragilité.

Je recommande une hydratation externe après le lavage des mains, ou un bain, mais aussi de porter des gants pour les travaux dans l’humidité. Les ongles doivent être coupés assez courts et limés pour les arrondir. Les vernis sont autorisés, et les durcisseurs peuvent être appliqués sur la partie libre de la tablette.  Je prescris volontiers de la gélatine ou des acides aminés soufrés pour favoriser la fabrication d’une kératine plus solide.

  • Facebook

Recommandé pour vous

Voir tous les articles