Ils racontent

« Le maquillage correcteur m'a aidée à me sentir mieux dans ma peau »

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_testimonies_default.jpg

Certaines réactions cutanées, surtout quand elles sont excessives, deviennent handicapantes pour les femmes. Le maquillage camouflant, en particulier le fond de teint correcteur, reste l’une des meilleures réponses pour atténuer les effets visibles. Exemple avec le cas de Céline.

Le contexte

Céline, comment votre peau se caractérise-t-elle ?

Malheureusement, j’ai une peau archi-sensible depuis l’adolescence. A l’époque, ma crise d’acné a été longue et compliquée à traiter. Il me reste d’ailleurs quelques marques, dont trois ou quatre cicatrices.

Les symptômes

Et, à l’âge adulte comment est-elle ?

Avec l’âge, cette réactivité a empiré et d’autres pathologies sont apparues, notamment des rougeurs permanentes. Au départ, je croyais que ma peau réagissait au froid et à l’humidité, mais en fait il s’agit d’une couperose. C’est complètement inesthétique : de petits filets rouges zèbrent mon visage sur les joues et les ailes du nez.

La solution

Comment avez-vous réussi à surmonter ce complexe ?

Une amie, habituée aux peelings et autres actes de médecine esthétique, m’a conseillé le maquillage couvrant pour masquer cette pathologie avec efficacité. Ces rougeurs devenaient un véritable complexe lorsque je faisais la connaissance de nouvelles personnes. J’ai d’abord été surprise par la texture, ultra légère, puis par le résultat. Toutes les imperfections sont corrigées, aussi bien les petits défauts passagers que les marques permanentes. Le résultat obtenu reste naturel, sans surcharge et mon teint est frais, mat et unifié. Je ne sors plus jamais sans avoir appliqué une couche de fond de teint correcteur !

  • Facebook

Recommandé pour vous

Voir tous les articles