3 Questions à un expert

Il faut un produit riche en pigments pour camoufler une cicatrice

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_3questions_default.jpg

Après une intervention sur le visage, le chirurgien est souvent content de la cicatrice car elle est fine et bien souple. Le patient, en revanche est souvent déçu. Les conseils de dermatologues pour camoufler avec soin ces petites marques inévitables.

1. Comment évoluent les cicatrices des patients qui viennent vous consulter ?

D’abord, elles sont rouges et sensibles.

Puis, progressivement elles s’éclaircissent et deviennent indolores. Après un mois, on peut les masser en douceur afin de redonner à la peau sa souplesse et sa mobilité. Finalement, la peau retrouve sa teinte initiale et la cicatrice va presque disparaître. 1 an à 18 mois sont nécessaires pour juger réellement du résultat final.

2. Quel maquillage conseillez-vous sur une cicatrice ?

Il faut un produit riche en pigments appelé « fond de teint correcteur » :

un simple fond de teint ne suffit pas. On étale le correcteur sur le dos de la main pour le chauffer puis on tamponne la cicatrice avec très peu de produit. Ensuite, avec un pinceau large, on tamponne la cicatrice pour bien recouvrir toutes ses imperfections. Enfin, on balaye avec le pinceau sur les bords pour estomper et faire une jonction avec la peau saine.

3. Selon vous, le maquillage suffit-il pour protéger la cicatrice du soleil ?

Les pigments contenus dans les produits correcteurs sont de même nature que ceux des écrans solaires.

Leur protection est donc suffisante lors des déplacements, par exemple dans le cas d’une journée de travail en milieu non exposé au soleil. Une « retouche » de maquillage est facile en cours de journée. Si l’exposition est plus importante, le maquillage se fait après application d’un écran solaire, mais il faudra le renouveler toutes les 2-3 heures.

  • Facebook

Recommandé pour vous

Voir tous les articles