A la lumière de la science

La réaction en chaîne de la chute de cheveux

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_article_default.jpg

Une découverte a mis au jour un phénomène responsable de la réaction en chaîne de la chute de cheveux : la micro-irritation. Celle-ci est induite par des stress répétés qui entraînent une production excessive de radicaux libres.

Une micro-irritation imperceptible et indolore

4.2-A-la-lumiere-de-la-science-#2_illu-1

La chute des cheveux, en particulier chez l'homme, a souvent une origine génétique. Il s'agit dans ce cas d'une alopécie androgénétique liée à la sensibilité particulière des follicules pileux aux androgènes. D'autres facteurs peuvent aussi favoriser la chute des cheveux, comme des shampooings trop agressifs ou une alimentation carencée.  Dernière découverte dermatologique : la micro-irritation responsable de l'accélération de la chute de cheveux chez l'homme et la femme. Sous l'influence d'un stress répété, une micro-irritation apparaît juste sous la surface du cuir chevelu. Imperceptible et indolore, elle finit par déclencher une réaction en chaîne qui se propage en cascade jusqu'au bulbe. En réponse, les tissus se contractent autour du bulbe. Celui-ci est moins irrigué et moins nourri. Conséquence : le cheveu s'affine et finit par tomber.

Fatigue, pollution et soleil facteurs de stress

4.2-A-la-lumiere-de-la-science-#2_illu-2

Le stress interne et le stress externe affectent ainsi directement le cuir chevelu. Le stress interne peut être induit par une fatigue psychologique ou émotionnelle, un surmenage, un changement de saison ou encore un manque de sommeil. Quant au stress externe, il résulte de soins capillaires inadaptés, de brushings trop réguliers, de la pollution, des radiations UV... Le cuir chevelu enregistre ces stress et les traduit par la production excessive de radicaux libres. En réponse aux stimuli exercés par la menace des radicaux libres, des agents chimiques pro-inflammatoires sont alors produits. Ils engendrent au final ce phénomène imperceptible à la surface du cuir chevelu : la micro-irritation. Des actifs permettent de résorber la micro-irritation à la source et de prévenir sa répercussion jusqu'au bulbe.

4.2-A-la-lumiere-de-la-science-#2_illu-3

  • Facebook

Recommandé pour vous

Voir tous les articles