#ProtègeTaPeau

Une meilleure protection pour vous et pour vos proches
Protéger, surveiller et agir au quotidien

Téléchargez la
méthode ABCDE

Éduquer les patients sur le risque de certains médicaments particulièrement photosensibilisants

La photosensibilisation est le résultat d'une interaction entre les rayons ultraviolets et une substance sensible présente dans la peau : soit un produit appliqué localement (parfum, médicament), soit une molécule administrée par voie sanguine (médicament photosensibilisant). Comment traiter ou prévenir ce phénomène ? Voici les conseils de notre dermatologue.

Quels sont les symptômes de la photosensibilisation ?

Il est possible que les patients subissent une réaction violente limitée aux zones de la peau exposées au soleil.

La peau devient alors rouge et l'on observe comme un coup de soleil. La réaction se produit très peu de temps après l'application d'un produit ou l'ingestion d'un médicament. Elle peut donner comme de l'eczéma sur une zone plus étendue que celle où la peau est exposée. Ce phénomène de photoallergie se manifeste souvent tardivement (48 heures après l'exposition).

Que faites-vous dans ces cas-là ?

Un rapide examen visuel de la peau suffit à se rendre compte qu'il y a photosensibilisation.

Je demande à mes patients quels médicaments ils ont pris et quels cosmétiques ou crèmes médicales ils ont appliqués sur leur peau. Il existe de nombreux médicaments photosensibilisants (certains antibiotiques, antidépresseurs, anti-inflammatoires, etc.). Si je soupçonne un médicament, il m'arrive de recommander à mes patients de prendre rendez-vous pour une consultation chez un spécialiste afin de tester leur réaction sous rayonnement ultraviolet. Bien évidemment, il convient de soulager le patient, donc de suspendre le traitement, si possible, et de cesser toute exposition au soleil.

Que recommandez-vous pour prévenir la photosensibilisation ?

Les patients doivent être informés sur le risque associé à certains médicaments hautement sensibilisants.

Ils ne doivent pas hésiter à poser des questions à leur médecin sur ce point. Il est parfois impossible de suspendre le traitement : c'est le cas des médicaments pour le cœur. Je conseille alors à mes patients d'éviter le soleil et de faire attention à bien se protéger à l'extérieur (vêtements, chapeau, très haute protection). Au soleil, ils doivent également éviter de vaporiser du parfum directement sur la peau.

  • Facebook